Projets en collaboration

Projet Parcours sexo-relationnels d’adultes

 Le projet « Parcours relationnels et sexuels d’adultes ayant vécu une agression sexuelle durant l’enfance » est à la recherche de participants hommes et femmes adultes ayant vécu une agression sexuelle à l'enfance pour une étude au département de sexologie (Mylène Fernet, Natacha Godbout et Monique Tardif). La participation implique de répondre à une série de questionnaire (30 min.) et prendre part à une entrevue individuelle (3h).

Ce projet aura des retombées positives pour les professionnels et cliniciens et les services publics et privés. Une meilleure concertation entre ces services est nécessaire et les données permettront d’éclairer les difficultés que les victimes éprouvent dans leurs trajectoires de vie.

Contact :

(514) 987-3000 poste 1053

parcours.ase@gmail.com

 

Projet Gaïa

Ce projet vise le développement, puis l’examen de l’efficacité, d’un programme multimodulaire pour la prévention des comportements de violence chez les jeunes abuseurs sexuels et leurs familles. Ce projet est réalisé en collaboration avec Monique Tardif (responsable), Martine Hébert, et Mylène Fernet, et est financé par le Centre national de prévention du crime (CNPC).

Enquête québécoise du CRIPCAS

Qui peut participer?

Les individus québécois âgés de 18 ans ou plus.

CLIQUEZ ICI POUR PARTICIPER

À propos de l'étude

Cette étude s’intéresse à l’historique personnel et conjugal ainsi qu’au bien-être psychologique et physique des adultes québécois. Elle vise à dresser un portrait détaillé de la population québécoise et à comparer les individus qui rapportent un historique d’agression sexuelle et/ou de problèmes conjugaux avec les individus qui n’en rapportent pas.

Projet MÉTA

Méta-analyse sur la violence et les relations amoureuses chez les adolescents

Cette méta-analyse vise à cerner les facteurs de risque et de protection associés à la violence dans les relations amoureuses chez les adolescents. Cette méta-analyse servira aussi à explorer les facteurs de risque spécifiques à deux clientèles vulnérables, soit les jeunes ayant rapporté une agression sexuelle pendant l’enfance et les jeunes de minorités sexuelles.

Pour plus d’information : http://martinehebert.uqam.ca/fr/projet-meta.html