Projet Couples Parentaux

La relation conjugale est souvent la relation la plus significative pour la majorité des adultes. D’ailleurs, une relation conjugale satisfaisante est l’un des plus importants déterminants du bonheur et du bien-être physique et psychologique. Toutefois, la naissance d’un enfant représente un stade développemental important chez de nombreux couples ainsi qu’un événement de vie majeur qui peut s’accompagner de changements dans le fonctionnement psychosocial de chaque conjoint et du couple parental. En effet, l’arrivée d’un enfant peut causer des changements structuraux significatifs en plus de créer une pression sur les ressources émotionnelles et matérielles du couple.  

Ainsi, ce projet vise à mieux comprendre les liens entre les interactions des parents de jeunes enfants et leur bien-être psychologique et relationnel, en explorant aussi l’historique familial de chaque parent. De même, nous cherchons à mieux connaitre l’influence des relations entre les parents sur le développement de l’enfant.

Les résultats de ces études permettront d’obtenir d’importantes informations pour le développement de programmes éducatifs et préventifs appropriés pour les individus, les couples et les familles qui attendent la venue d’un enfant.

 

FINANCEMENT ET ÉQUIPE DE RECHERCHE

Le projet bénéficie présentement d'une subvention des Instituts de recherche en santé du Canada et a pour titre A longitudinal dyadic investigation of the role of interpersonal trauma and couple relationships on parents' mental health and child adjustment. L'équipe de recherche comprend Natacha Godbout (directrice de TRACE) et Alison Paradis, Ph.D. à titre de chercheures principales, et Marie-Eve Daspe, Ph.D., Catherine Herba, Ph.D., etMartine Hébert, Ph.D.

Les étudiant.e.s au doctorat qui ont travaillé ou travaillent sur ce projet sont: Gaëlle Bakhos, Mathilde Baumann, Luciana Lassance, Francis Morissette-Harvey, and Camille-Andrée Rassart.

 

Le projet a d'abord commencé suite à l'obtention d'une subvention du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, et avait pour titre A systemic study of the well-being of parental couples: Associations with childhood interpersonal trauma. L'équipe de recherche comprenait Natacha Godbout (chercheure principale), Sophie Bergeron, Ph.D., Martine Hébert, Ph.D., et Stéphane Sabourin, Ph.D.

 

 

 

Couple de parents avec un bébé dans les mains