Deux étudiantes de TRACE en conférence dans un congrès canadien

Deux étudiantes membres de l'Unité de recherche et d'intervention sur le trauma et le couple (TRACE) ont réalisés des présentations fort intéressantes dans le cadre du congrès Canadian Sex Research Forum, dans la ville de Québec, les 22-23-24 septembre 2016.

Julie Déziel, candidate à la maîtrise en sexologie, a réalisé une communication intitulée The Moderating Role of Mindfulness in the Relationship between Anxiety and Sexual Function in Women Consulting in Sex Therapy. Il semblerait que, contrairement à la croyance populaire, les émotions négatives associées à la consommation de pornographie ne soient pas nécessairement liées à la fréquence de consommation.

Marie-Pier Vaillancourt-Morel, diplômée en psychologie à l’Université Laval, a de son côté présenté des résultats portant sur différents profils d’utilisation de la cyberpornographie : Does Viewing Time Always Matter? Adult profiles of cyberpornography use. Ainsi, il semblerait que, contrairement à la croyance populaire, les émotions négatives associées à la consommation de pornographie ne soient pas nécessairement liées à la fréquence de consommation.